24/03/2019 Bonnes

Bonjour.

Le dimanche 24 Mars 2019 a eu lieu la rando/marche de Bonnes.

La journée commencera par un bon petit café chez Sébastian D avant de partir en convoi dans un beau brouillard, 3 degrés en roulant….

Une très belle délégation du club a fait le déplacement pour l’occasion. Par contre délicat de se garer , mise à part arriver de très bon heure .

Etienne F, David R et sa femme, Nadège R (marche), Jean Jacques C, Jacques T, Davis S, Freddy B, Julien D, Sébastien D, Alexis A, Jean Marc L, Fabrice B, Rémi D, Anthony G , Olivier C, Sylvain D, Donatien DI,Francis J, Quentin L, Benoit R.

Sur place beaucoup de têtes connues, Richard, Wilfried, Greg, Amandine, Nicolas, Thierry , Arnaud, Guillaume et autres

Il fait frais dans le bourg de Bonnes, 5 degrés en arrivant, et à peine 16 à l’arrivée. Le soleil joue à cache cache avec les nuages durant toute la matinée.

L’inscription  faite  sans trop de heurts, malgré la foule qui a répondue présente pour l’évènement. Mais je n’ai pas les chiffres de participation.

Le club part groupé  (mince on a pas fait de photos ☹ ) mais très rapidement, les groupes se forment et prennent naturellement leur rythme : Sylvain Olivier, David et Etienne, Jean Jacques avec cocotte , Anthony, Julien, Sébastien , Anthony et moi, Freddy et David . Par contre je n’ai pas vu  dans quel groupe Jean Marc est parti , désolé… Rémi lui partira avec ses potes

Le départ est donné en  direction de…Bourgueuil…Pas la ville, mais le lieu dit  puis « La Cote », le tout en longeant La Vienne pour arriver au lieu dit « Le Breuil ».

Les terrains sont super secs et rendent bien, on est pas collé au sol, dur de croire qu’il y a maxi deux semaines il pleuvait. La nature a besoin d’eau en ce début de printemps. Pour nous c’est un régal !!! les singles et techniques s’enchainent avec grand plaisir. Les premiers kms sont roulants et ponctués de terrains de jeux bien sympas. On arrive au lieu dit « Pressec « après être passé pas loin d’une carrière. Après Bourgeuil on arrive à « Vallée Macon » il flotte comme une odeur de grand cru sur cette rando  .

Et là du huitième au quinzième kilomètre on est sur un superbe terrain de jeu  avec de belles cotes et des supers singles!!!

Un groupe de potes hors club, sauf Rémi, sont en difficultés( un pédalier à un gros point dur) et on s’arrête voir si il y a besoin d’aide. Un collègue de boulot arrive derrière nous et lui est en difficulté de crevaison lente, je lui passe ma pompe.

Arrivé à 16 kms c’est aussi le moment du ravito. On y retrouve Sylvain et Olivier, ils nous apprennent que Etienne et David ont prit le large avec un rythme supérieur au leur. Chouchou et Doudou repartiront avant nous. Le ravito propose des sandwiches de rillette, des morceaux de camembert, du chocolat, des pates de fruits, des fruits secs, et de l’eau. Si il y avait autre chose, je ne l’ai pas vu . On ne s’attarde pas et on repart de plus belle .

On traverse La Vienne via la vieille voie de chemin de fer. Certains prendront une très belle descente, bien pentue, d’autre (comme moi) choisiront la voix de la sagesse et descendront par le bon fléchage. C’est du roulant et plat jusqu’au vingt deuxième kilomètres. Ca fait pas de mal aux jambes. Puis un peu de D+ au 22.5 et au 26. Mais globalement ça roule bien. Mais le paysage nous réserve une belle petite cote aux alentours des 27.5, mais en 26 , 27.5 ou 29 il faut monter !!!

Apres une dernière portion de techniques et singles entre le 27.5 kms et 29 kms on retrouve du roulant et des singles qui nous amèneront jusqu’au terrain de moto cross et le retour roulant. Roulant roulant…enfin vers de kms 35 dans un petit bois, là se dresse  un raidard que personne ne montera, pas même les électriques.

Il faut dire qu’il a été bien creusé par le ravinement des eaux de pluies et certainement au passages successifs de motos qui ont misent à jour une conduite d’eau, empêchant toute tentative, telle ce conduit est apparent.

Des petits escaliers avec une corde aideront certains. Mais c’est la dernière difficultés. On finira de longer La Vienne jusqu’au pont à l’entrée de Bonnes et c’est l’arrivée. Un petit verre offert par l’organisation, quelques chips et bouts de saucisses et j’interpelle quelques Reds pour une bière de l’amitié au cul de ma voiture. Notre président passera devant nous pour rejoindre sa voiture et nous dira au revoir.

On se sépare et chacun repartira chez soi .

Cordialement, Benoit R

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.