27/05/2018 la Rochefortiche

Départ de la maison à 5h20 pour arriver à 7h à Rochefort sur Loire, je me prepare, dépose quelque flyers de la rose, je récupère ma plaque et on part en groupe à 7h30.

On démarre tranquillement, une petite bosse pour s’échauffer un peu, première descente sympa, un peu glissante avec la pluie de la veille, ça bouchonne un peu, on enchaîne sur 2 raidars d'affilées pour étirer un peu le groupe. En haut du 2ème raidar, mon ressort de plaquettes de freins fait des siennes, une des petites pattes du ressort s'est tordue et elle est passée entre la plaquette et le disque, comme ca ne va jamais tenir 90 km comme ça, je m'arrête pour le changer. Après réparation, j'avais un boulevard, plus de bouchons dans les parties techniques, le top.

18 km, premier ravito, pause rapide et je repars avec 2 vttistes avec qui je vais faire une bonne partie du raid, on continue d'enchaîner de belles bosses bien pentues dans les coteaux du layon, les descentes plus ou moins technique qui vont bien, 2ème ravito au 36 km, on tient un bon rythme, on repart avec toujours autant de montées, les parties roulantes sont appréciées, au 50 km, on avait 1000m de d+, ca pique un peu les coteaux du layons. 3 ème ravito, un peu plus fourni en salé, jambon, saucissons, gruyère cacahuète, ca passe tout seul.

Les 15 km qui suivent sont un peu plus roulant, quelques parties techniques et on arrive au 4eme ravito au 65 km, toujours aussi bien fourni, la on apprend qu'il reste 750 m de d+ sur les 30 dernier km, la je sais que cela va être compliqué à gérer car le thermomètre commence à grimper en flèche et ça ne me reussi pas, on va apprécier les parties en sous bois pour rester un peu au frais.

80 km, dernier ravito, plus pour boire que manger, on fait le point sur les 20 km restant avec les organisateurs, quasi que des passages dans les vignes en plein soleil avec des bon raidars et toujours les descentes plus ou moins techniques qui vont avec.

Je repars tout seul et la je commence à avoir moins de jus dans les côtes, les km se font sentir, le cardio s'emballe au moindre effort, ça monte, ça descend, ça ne s'arrête pas, dernier raidar annoncé, quelques km plus tard et j’arrive vers 15h00 à Rochefort avec 100km et 1900 de d+ suivant les gps et 6h30 de selle pour moi avec une moyenne de 15,5km/h.

Une bière bien méritée, un verre de coteaux du layon bien sur, je mange un morceau et je me change pour rentrer.

Raid a refaire, organisation nickel, merci à Eric et toute son équipe, un petit soucis de fléchage, on a loupé une flèche au plâtre effacée a cause de la pluie de la veille avant un pont mais rien de bien méchant, ravito bien placé,  bien fourni en fruit, en sucré et en salé, bref rien a redire, on se reverra surement l'année prochaine.

David S