10/09/2017 Les Roc’h des Monts d’arrée.

Bonjour 

Je suis parti samedi pour Huelgoat, village de départ pour le célèbre Roch des Monts d'arrée, en compagnie de Sylvain Vincent et Nico. 
Dimanche matin nous partons pour le 70km et Vincent pour le 40km.
Le tps est gris mais pas de pluie.
On se réchauffe très rapidement après une première côte. ... la gadoue est très présente et les 5000 vélos au départ (départs différés selon le kilométrage )n'arrangent pas la motricité.
On arrive au 1er ravito après 18km. Parfait du sucré du salé et de la bonne humeur. Ambiance rose avec les bénévoles hommes travestis.
Puis le dénivelé s'accentue car on commence l'ascension des monts.
On ne se parle plus.....
On arrive au ravito du 30ème km.
On a la possibilité pu pas de faire la boucle de 10km pour atteindre notre objectif des 70. Les jambes sont déjà ds le dur mais j'insiste avec Nico et Sylvain accepte le challenge.
Que du plaisir avec une côte une descente très technique une côte etc.....
200m de dp sur 10 km du pur plaisir.
Retour au ravito avant le retour.
Sylvain me remercie gentiment "enculé" (désolé).
Grosses patates après le ravito en file indienne avec  des bouchons réguliers.
On tourne ds les monts et autour de l'antenne relais. Nico nous sème et on commence à fatiguer.... je fais un petit ravito "eafit" avec Sylvain.
On rejoint le dernier ravito dans le dur.
Les 13 derniers kms sont plus roulants et l'énergie est de retour ainsi qie la pluie. Passages dans les bois bien agréables avant l'arrivée.
Sandwich chaud et boisson nous attendent. Et la fanfare.
Belle organisation avec près de 500 bénévoles et 6000 vélos sur 2 jours.
Au total 70 kms pour 1200 de dp.
C'était ma première rando en Bretagne et j'en suis très content.
 
Pour notre ami Vincent après 10km pneu éclaté.  Donc retour au départ à pied.
Dommage car il était bien sûr le vélo.
 
Voilà beau périple.
 

Officiel

10/09/2017 Secondigny

Dimanche matin, nous nous sommes rendus à la rando Mem'Pamal à Secondigny derrière Parthenay. Arrivé sur place 8h30 bien tassé, nous nous préparons puis filons aux inscriptions quand Patrick et sa compagne, partis sur la marche, nous saluent au loin. David R. et moi nous inscrivons pour le VTT et femmes et enfants pour la marche. Il est 8h50 quand nous partons pour de bon tandis que mesdames s'attardent au café et à la brioche.

On part assez rapidement en direction d'Allonne et commençons à doubler plusieurs groupes et vu qu'on est partis sur le grand parcours de 62 kms, on décide de ralentir un peu. Nous poursuivons sur les chemins si particuliers de la Gâtine pour entrer dans la forêt domaniale de Secondigny où nous alternons singles techniques, côtes et parfois les deux en même temps. A l'approche du premier ravito au Rétail au km 21, David a une baisse de régime et me laisse partir seul devant.

Après le ravito, le parcours est très roulant sur une dizaine de km alternant chemins et beaucoup de routes en direction de Fenioux. Après une bifurcation entre le 52 et le 62, je me retrouve tout seul un long moment avec toutefois quelques côtes à passer du côté du Beugnon. A l'approche du deuxième ravito, je commence à revoir quelques VTT ici et là. Je m'arrête vite fait, bois un verre et repart pour les 12 derniers kms. Arrivé dans le bas d'une grande descente dans les bois de la Boucherie, bien que fatigué et sans doute pas très lucide, je décide de prendre la boucle optionnelle de 1,6 km avec une côte interminable aussi dure que la côte de la Rose mais bien plus longue. Ayant à peine parcouru 200 m, une crampe au genou droit me clou par terre et m'oblige à poursuivre à pied jusqu'en haut puis s'en va fort heureusement dans la descente qui s'en suit. La montée suivante, tout comme le reste du parcours, se fait donc sans forcer avec quand même des traversés de champs de vaches et le portage du vélo pour passer les barrières.

A l'arrivée, les crampes me reprennent dès que je descends du vélo pour prendre le sandwich saucisse et le verre de jus de pomme qui sont offerts. Je retrouve David qui au final a parcouru 43 kms et les femmes et enfants qui ont faits 11 kms à la marche. Pour ma part, j'ai fait les 62 kms avec un dénivelé positif de plus de 900 m.

Dans l'ensemble, la rando était très bien organisée : balisage nickel (sauf une pancarte détruite au dernier km), ravito copieux mais que du sucré et le parcours très bien variés. Je l'ai trouvé un peu trop roulant par rapport à 2015 avec des portions supprimées dans la forêt domaniale à cause de l'ONF. Je reviendrais certainement car le paysage de la Gâtine, ses vallées, ses chemins, ses champs, ses ruisseaux sont un plaisir à parcourir d'autant plus qu'ils organisent aussi une nocturne au mois de Mai.

Au final 360 VTTistes et 130 marcheurs.

Merci au Mem'Pamal de Secondigny et à bientôt,

 

Etienne